25 Fév 2012

 

Pour notre premier article nous allons traiter d’un sujet important en rénovation, la pose d’un carrelage sur un support bois à l’aide de la natte Schlüter DITRA.

Ce tutoriel de conseils est simplifié au maximum, l’avis d’un professionnel sera toujours conseillé avant d’entreprendre des travaux. La méthode préconisé ici est celle de la natte Schlüter Ditra. Cette méthode n’est pas la seule sur un support bois mais elle  le mérite d’avoir été mis en œuvre de nombreux professionnels du bâtiment. De plus les produits cités dans cet article ne sont indiqués que parce qu’ils ont fait leurs preuves et respectent les règles de l’art.

 

Pour commencer nous allons définir le support bois :

  •  plancher bois
  •  support type OSB ou ctbh/ctbx

Il faut impérativement contrôler votre support avant tous travaux et respecter ces 4 règles de base pour pouvoir carreler. A défaut le remplacement du support reste la seule solution.

  • SAIN ( pas d’humidité,de moisissures …. )
  • Propre ; enlevez les couches de peintures,verni,huiles et toutes sortes de produits qui rendrait l’accroche sur support problématique. Un ponçage et ensuite une aspiration de la poussière est très recommandé.
  • STABLE :Recherchez des zones présentant une déformation sous le poids d’une personne, des affaissements et les lames manquantes revissez toutes les lames qui bougent et remplacez celles manquantes.
  • PLAN  Si ce n’est pas le cas:

– Pour rattraper le niveau d’une pièce il vous faut employé un ragréage fibré précédé d’un primaire d’accrochage type Kiesel Servoplan S444. Mais Attention la plupart de ces produit n’excède pas les 10 mm d’épaisseur par passe.

– Pour remplir et égaliser les espaces inter-lames il vous faut utilisé un primaire&enduit flexible d’égalisation type  Kiesel Servofix RSG.


Une fois ces quatre étapes respectées, il convient:
– Etaler un primaire d’accrochage type Kiesel okatmos UG30 (sauf si vous avez rattrapez votre support par un enduit de lissage ou ragréage)
– Deposer ensuite un mortier-colle au minimum  C2S1 type kiesel servostar 2000 à l’aide d’un peigne cranté 3×3 ou 4×4.
– Les lés de Schlüter DITRA  préalablement découpés sur mesure sont ensuite posés sur toute leur surface dans la couche de mortier-colle. Ensuite maroufler avec une taloche ou un rouleau. Cette opération sera répété pour toute la surface de votre pièce. Petit conseil, afin d’éviter d’abimer ou écraser la natte avec les genoux lors du marouflage par exemple, vous pouvez utiliser une planche assez large.


– Sans séchage au préalable,déposer ensuite un lit de mortier-colle Kiesel servostar 2000 à l’aide de la partie crantée de la spatule. Les carreaux sont posés dans ce lit de colle. La taille de la spatule crantée sera choisie en fonction de l’épaisseur et du format des carreaux. Il est important de bien respecter les règles de l’art  pour :

– concernant la nécessité du double encollage du carrelage et la taille du peigne.
– Les joints de fractionnement et Joints périphériques

–  Il est fortement conseiller d’utiliser un mortier-joint souple Type Kiesel Servoflex F pour couler vos joints entre le carrelage.

Sources:

kiesel

schluter

 

 

Laisser un commentaire

*